Acier : nouvelles mesures de l’UE



Publié le



La Commission européenne a annoncé ce mercredi 18 juillet des mesures de «sauvegarde provisoires» concernant l'importation d'un certain nombre de produits sidérurgiques.

Ces mesures veulent contrer le détournement de l'acier d'autres pays vers le marché de l'UE en raison des droits de douane récemment imposés par les États-Unis, afin de protéger l’industrie sidérurgique européenne. Les mesures de sauvegarde entreront en vigueur le jeudi 19 juillet. Les importations traditionnelles de produits sidérurgiques ne seront pas affectées.

Pour la commissaire chargée du commerce, Cecilia Malmström, la Commission n'avait «pas d'autre choix que d'introduire des mesures de sauvegarde provisoires pour protéger notre industrie nationale contre une poussée des importations». Les importations d'acier seront étroitement surveillées et une décision finale sera prise d'ici le début de l'année prochaine.

Les mesures concernent 23 catégories de produits sidérurgiques et prendront la forme d'un contingent tarifaire. Pour chacune des 23 catégories, des droits de 25 % ne seront imposés que lorsque les importations dépasseront la moyenne des importations des trois dernières années. Ces mesures sont imposées à l'encontre de tous les pays, à l'exception de certains pays en développement dont les exportations vers l'UE sont limitées. La Norvège, l’Islande et le Liechtenstein ont également été exemptés. Les mesures de sauvegarde provisoires peuvent rester en place pendant 200 jours au maximum.

Top