Vers un accord de libre-échange avec les États-Unis ?



Publié le



La Suisse devrait se lancer sur la voie d'un accord de libre-échange avec les Etats-Unis sans toucher à l'agriculture. Par 17 voix contre 2 et 4 abstentions, la commission de l'économie du National a adopté une proposition en ce sens.

La commission recommande au Département fédéral de l'économie (DFE) de mener des entretiens exploratoires au sujet d'un éventuel accord de libre-échange, qui exclurait un libre-échange général dans le domaine de l'agriculture en portant une attention particulière aux produits agricoles sensibles.

Il y a un peu plus d'une semaine, l'ambassadeur américain en Suisse, Edward McMullen, a encouragé Berne à engager de nouvelles négociations commerciales avec Washington. Les Etats-Unis sont le deuxième partenaire commercial de la Suisse après l'Allemagne. Malgré l'importance des échanges commerciaux, il n'existe aucune convention de libre-échange entre les deux pays. En 2006, des projets d'accord ont avorté en raison principalement de l'opposition des paysans suisses et du secteur bancaire.

Il y a un an lors d'une visite à Washington, le ministre suisse de l'économie, Johann Schneider-Ammann, avait déclaré que la Suisse devait d'abord faire ses devoirs avant qu'une nouvelle proposition soit faite aux autorités américaines. Devant la commission du National, le conseiller fédéral a répondu de manière positive à la recommandation de mener des entretiens exploratoires.

Le Bernois a également discuté avec les parlementaires du conflit concernant les taxes américaines sur l'acier et l'aluminium, auxquelles les entreprises suisses sont soumises. Plusieurs pays, dont la Suisse et l'Union européenne, ont saisi l'Organisation mondiale du commerce. Ils jugent injustifiés les droits de douane appliqués depuis le 23 mars par Washington à l'importation de certains produits en acier et en aluminium.

AWP / ATS

Top